main slide fr

find a member FR

Envisagez-vous l’achat d’une nouvelle maison? Vous avez peut-être des questions concernant les prêts hypothécaires et vous vous demandez peut-être si pouvez en obtenir un et s’il y a des choses à savoir à leur propos.

Voici quelques faits et renseignements au sujet des prêts hypothécaires.

  • Le Canada a un des régimes de crédit hypothécaire les plus solides au monde, qui est l’aboutissement de dizaines d’années d’évolution. C’est un régime équilibré qui vise à aider les gens à accéder à la propriété en évitant les risques excessifs. Autrement dit, il exige un comportement responsable tant des prêteurs que des emprunteurs.

  • La grande majorité des prêteurs ont des pratiques de prêt prudentes et méthodiques. Les emprunteurs sont déclarés admissibles à un prêt hypothécaire en fonction des dettes qu’ils sont en mesure de gérer. Généralement, les prêteurs estiment que 32 % du revenu de l’emprunteur peut être affecté sans risque au service de la « dette de logement », c.-à-d. au remboursement d’un prêt hypothécaire, intérêts compris, et au paiement des impôts et de l’énergie consommée. D’autres dettes sont également prises en compte : prêt-auto, endettement étudiant, solde des cartes de crédit, etc. En tout, jusqu’à 40 % du total des revenus peut être affecté au remboursement des dettes. (Remarque : certains prêteurs utilisent des pourcentages différents.)

  • Les prêteurs tiennent également compte d’autres renseignements personnels, comme la durée et la sécurité d’emploi, les antécédents de crédit et la preuve de la capacité à gérer des dettes. Par exemple, avez-vous contracté des emprunts dans le passé et les avez-vous remboursés à temps?

  • En général, il faut verser un acompte correspondant à au moins 5 % de la valeur de la maison achetée.

  • L’assurance hypothécaire est obligatoire au Canada pour les prêts hypothécaires à quotité majorée, c.-à-d. quand le prêt correspond à au moins 80 % de la valeur totale du bien. C’est une protection pour le prêteur dans l’éventualité où l’emprunteur serait incapable de rembourser le prêt hypothécaire. L’assurance hypothécaire permet également aux acheteurs qui versent un acompte inférieur à 20 % de bénéficier des mêmes taux et modalités hypothécaires que les acheteurs qui versent un acompte plus élevé.

  • La plupart des prêts hypothécaires sont amortis sur 25 ans, c’est le temps qu’il faut pour rembourser complètement le prêt hypothécaire. Pour la plupart des gens, les mensualités sont alors raisonnables. Un amortissement sur une plus longue période réduit les mensualités, mais la somme à rembourser à long terme est alors plus élevée : plus la durée de l’emprunt est longue, plus le coût de l’emprunt sous forme d’intérêts est élevé. Il peut arriver, par exemple dans les années qui suivent immédiatement l’accession à la propriété, qu’un amortissement sur une plus longue période soit envisageable. Demandez à votre conseiller en prêts hypothécaires quelles options sont préférables compte tenu de vos besoins et de votre situation.

  • Le taux d’intérêt sur le prêt hypothécaire fluctuera sur la durée du prêt. Il est fixé pour une durée déterminée qui peut aller de six mois à 18 ans, voire davantage. Beaucoup de gens choisissent une durée de cinq à sept ans, parce qu’un tel terme offre souvent le meilleur compromis entre un taux attrayant et la sécurité qu’apporte le fait de connaître le montant exact de ses dépenses de logement pour un temps considérable.

  • Les prêts hypothécaires offrent une grande flexibilité. Il est important de discuter avec votre prêteur de vos options, par exemple en matière de remboursement anticipé, afin que votre prêt hypothécaire soit adapté de manière optimale à votre situation et à vos préférences.

  • Les prêteurs sont réalistes et savent que les emprunteurs ont parfois des difficultés financières, par exemple en cas de maladie ou de licenciement. Demandez à votre prêteur s’il a des programmes spéciaux pour faire face à des scénarios d’aléas, comme des plans de paiement différé. Les assureurs hypothécaires collaboreront eux aussi avec les propriétaires qui ont des difficultés financières pour les aider à conserver leur logement.

  • Certains constructeurs d’habitations neuves proposent un prêt hypothécaire à taux préférentiel pour leurs maisons. Dans ce cas, le constructeur n’est pas le prêteur, mais a conclu des arrangements avec son propre établissement financier pour fournir des prêts hypothécaires aux acheteurs admissibles.

Faites le premier pas vers l’accession à la propriété. Renseignez-vous auprès d’un conseiller en prêts hypothécaires sur l’offre des prêteurs. Les taux hypothécaires n’ont jamais été aussi bas. Faites préapprouver votre demande de prêt hypothécaire afin de connaître la somme exacte que vous pouvez consacrer à votre nouvelle maison si vous décidez d’aller de l’avant. Adressez-vous ensuite aux constructeurs d’habitations neuves de votre région pour déterminer ce que vous autorise votre budget.

Si vous êtes prêt, le moment est parfait pour acheter une nouvelle maison.

Société commanditaire

nb-power